TOP CHEF 2020 : VOICI POURQUOI ADRIEN VA REMPORTER L’ÉMISSION

0 0

Demi-finaliste de Top Chef, Adrien Cachot est l’un des grands favoris à la victoire finale de l’émission de cette saison 11. Chouchou du public, on vous dit pourquoi il peut aller au bout.

Avec Claude Dartois de Koh-Lanta, il est celui qui a animé les soirées sur Twitter ces dernières semaines. Alors que le premier, favori des pronostics, s’est finalement incliné en tombant lors de la terrible épreuve des poteaux et a vu Naoil l’emporter, la vox populi espère voir Adrien remporter Top Chef.

Mais cela ne sera évidemment pas une mince affaire. Opposé à l’expérimenté David Gallienne et au jeune loup Mallory Gabsi, le Bordelais devra tout donner lors de la deuxième partie des demi-finales. Lors de la première partie, le 2 juin dernier, après les épreuves imposées, les trois candidats en étaient encore à zéro point inscrit (David a remporté la sienne, Adrien également la sienne). Tout se jouera sur l’épreuve du Belge.

Tout est donc possible pour le dernier candidat de la brigade violette du chef Paul Pairet, qui est capable de battre n’importe qui avec ses plats incroyables et jamais vus. Il faut dire qu’en plus d’impressionner le public et les Twittos par sa personnalité originale (on se souvient du tout premier épisode lorsqu’il s’était absenté pour aller aux toilettes), c’est surtout ses concurrents et les différents chefs croisés dans l’émission qu’il a conquis. Lors d’un live Instagram après la première partie de la demi-finale, Philippe Conticini l’a d’ailleurs félicité tant il avait été impressionné par sa revisite du Saint-Honoré (son fameux Cèpes-Honoré).

Avant le célèbre pâtissier, Adrien avait frappé plusieurs gros coups, notamment lors de l’épreuve du «plat en croûte originale» de Glenn Viel, ou l’épreuve d’Alexandre Mazzia (chocolat en plat salé). Et que dire de la victoire, à l’unanimité du jury (composé notamment du critique François-Régis Gaudry), lors de la guerre des restos avec Mallory. Il avait aussi fait une énorme sensation lors de l’épreuve des fruits de mer de Mauro Colagreco, qui possède le meilleur restaurant du monde, à Menton, sans oublier son énorme show culinaire devant les huit chefs dont trois à la triple étoile. Mais le coup de cœur de la saison reste sa «sucrine fumée, condiment salade et mer» lors d’une dernière chance.

Si son style nonchalant peut frapper au premier abord, il a montré, à la différence de ses concurrents, qu’il sortait des sentiers battus. Une véritable bouffée d’oxygène et de nouveautés dans la restauration hexagonale.

Sans oublier que son duo avec Paul Pairet, qui effectue sa toute première saison dans Top Chef cette année, fonctionne à merveille. Les deux hommes se sont parfaitement trouvés et font le bonheur des fans sur les réseaux sociaux le mercredi soir.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.