Mort d’Alisha : “On m’a arraché une partie de moi”, le discours bouleversant de la mère de l’adolescente

advert area

call to place your advert banner here +2348100526724 0r +2348112034599
Mort d’Alisha : “On m’a arraché une partie de moi”, le discours bouleversant de la mère de l’adolescente
  • La mère d’Alisha a pris la parole pour livrer un témoignage déchirant. CAPTURE D’ÉCRAN / BFMTV
Publié le 

Une marche blanche a été organisée à Argenteuil, ce dimanche 14 mars, pour rendre hommage à Alisha, l’adolescente morte noyée lundi dernier dans la Seine. Alors que ses parents ont tenu un discours poignant, le maire de la commune et la présidente de la région Île-de-France, Valérie Pécresse, ont condamné le harcèlement.

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies ce dimanche 14 mars, à Argenteuil (Val-d’Oise), pour rendre hommage à Alisha, morte noyée dans la Seine lundi 8 mars. L’adolescente, victime de harcèlement scolaire, aurait été frappée et jetée à l’eau par deux camarades.

J’attends tous les jours que ma fille rentre à la maison

Lors de cette marche blanche, les parents de la victime ont pris la parole avec beaucoup d’émotion. “Son départ brutal m’empêche de dormir. J’attends tous les jours que ma fille rentre à la maison”, a confié la mère qui n’a pu contenir ses larmes en évoquant le vide laissé par Alisha.

“Plus rien ne sera comme avant”

“On m’a arraché une partie de moi. Plus rien ne sera comme avant”, a-t-elle ensuite conclu. Le père de l’adolescente, s’est lui aussi exprimé. “C’est ma fille, elle est partie. Ça pourrait être votre fille, votre sœur”, a-t-il confié.

Présente lors de ce rassemblement, Valérie Pécresse, a fermement condamné ces violences. “Le harcèlement scolaire tue. Il faut une prise de conscience nationale”, a déclaré la présidente de la région Île-de-France. Quant au maire d’Argenteuil, il a alerté sur les dangers des réseaux sociaux, émettant le souhait qu’ils “puissent être condamnés“.

A lire aussi : Mort d’Alisha noyée dans la Seine : “On ne voulait pas ça, on ne voulait pas la tuer”, avoue le suspect

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.