MONACO-LILLE: ACCROCHÉ, LE LOSC EST SOUS LA MENACE DU PSG

advert area

call to place your advert banner here +2348100526724 0r +2348112034599
Lille a dû se contenter d’un partage des points sur la pelouse de Monaco, ce dimanche, lors de la 29e journée de Ligue 1 (0-0). Un résultat qui peut permettre à Paris de prendre la tête du championnat en cas de victoire contre Nantes dans la soirée. Le titre semble désormais hors de portée pour l’ASM.

C’est peut-être un tournant dans ce championnat. Pour les deux équipes. En se neutralisant au stade Louis II, Monaco et Lille ont quitté le terrain avec une certaine frustration, ce dimanche, lors de la 29e journée de Ligue 1 (0-0). Avec ce partage des points, le Losc reste en tête du classement. Mais le club nordiste pourrait perdre son fauteuil dans la soirée, si le PSG s’impose face à Nantes au Parc des Princes (coup d’envoi à 21h). En cas de victoire face à des Canaris à la lutte pour le maintien, Paris prendrait les commandes à la faveur d’une meilleure différence de buts.

Pour l’ASM, ce résultat nul enterre quasiment tout espoir de titre. Coincés à la 4e place, les joueurs de la Principauté comptent toujours 7 points de retard sur leurs hôtes du jour. Un écart qui semble impossible à combler à neuf journées de la fin. Sachant que Paris et Lyon sont également devant. En tenant tête aux Dogues, les Monégasques ont tout de même confirmé leur solidité à domicile, où ils n’ont été battus qu’une seule fois en dix-huit rencontres.

L’arrêt décisif de Maignan face à Jovetic

Lille aussi poursuit sa série d’invincibilité entamée il y a près de deux mois. Avec un seizième clean-sheet cette saison en L1. Mais après sept victoires consécutives en déplacement, les hommes de Christophe Galtier n’ont pas réussi à égaler le record historique en la matière, co-détenu par l’OM et le PSG (huit succès de rang). Au terme d’un match globalement fermé, Jonathan Ikoné et ses partenaires ont eu beaucoup de mal à se créer des occasions.

Au final, ils s’en sortent même plutôt bien vu les opportunités de Monaco. Après un but refusé à Wissam Ben Yedder pour un hors-jeu limite (checké par le VAR) en première période, Mike Maignan a dû sortir un arrêt de grande classe face à Stevan Jovetic dans le temps additionnel. Pour présérver l’essentiel. “On est tombés sur une bonne équipe mais on aurait pu mieux faire, a réagi Benjamin André, le milieu de terrain lillois, sur Canal + Sport. On avance, mais si on avait été moins timides, il y avait mieux à faire”.

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.