Affaire Yohann Malory : «Je souhaite qu’il ne nuise plus à aucune femme»

Affaire Yohann Malory : «Je souhaite qu’il ne nuise plus à aucune femme»

February 12, 2021 0 By Hitz

La mannequin Charlotte Lemay a été la première à dénoncer le comportement du parolier des stars, objet de plusieurs plaintes pour viol et agressions sexuelles. Elle l’accuse de l’avoir droguée et agressée. Pour la première fois, elle témoigne.

«Pourquoi est-ce toujours aux victimes d’avoir honte et de se taire, pourquoi devrais-je cacher mon nom ? C’est lui qui doit avoir honte de ce qu’il a fait», lance Charlotte Lemay. DR

Le 11 février 2021 à 18h21, modifié le 11 février 2021 à 20h02

La mannequin Charlotte Lemay a décidé de prendre la parole. Une démarche qui fait suite à l’interview publiée dans nos colonnes du parolier Yohann Malory, son agresseur présumé, Elle accuse l’artiste, collaborateur entre autres de Louane, Jenifer ou Johnny Hallyday, de l’avoir droguée et agressée sexuellement lors d’une soirée le 27 octobre 2019. C’est la première à avoir porté plainte contre lui. Depuis, comme nous l’avons révélé, une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Paris. Quatre autres femmes décrivant un mode opératoire identique ont déposé plainte pour « viol par administration de substance nuisible, harcèlement moral et sexuel, agression sexuelle ».

« Nos clientes souhaitent que l’enquête puisse se dérouler sereinement mais le plan de communication désastreux du mis en cause les oblige à réagir » explique le ténor du barreau de Paris, Me Yassine Bouzrou. « Droguer une personne à son insu, ne peut être considéré comme une erreur, il s’agit d’une infraction pénale grave d’autant plus qu’il s’agit certainement de GHB que l’on surnomme la drogue du violeur dont la trace disparaît dans les 12 heures ». Yohann Malory, défendu par Me Antoine Vey, conteste ses accusations et se dit disponible pour apporter tout éclaircissement nécessaire à la justice.